Église Saint-Philippe (Clermont)


20, rue des Érables. Clermont (Québec) G4A 1J8

Autrefois rattachée à La Malbaie, c’est en 1931 que la paroisse Saint-Philippe de Clermont pend son envol. Félix-Antoine Savard, écrivain québécois et auteur de Menaud maître-draveur, fut le curé fondateur de la paroisse. Au cours des années, la paroisse Saint-Philippe sera sévèrement touchée par les incendies de ses églises. La première église, datant de 1932, fait suite à l’érection canonique, un an plus tôt. Elle fut détruite par le feu, en 1957.

C’est en 1961 que l’on inaugure un nouveau temple. Voilà que 13 ans plus tard, en 1974, une nouvelle conflagration dévaste à nouveau le temple.

Une 3e église, celle actuelle, a été rebâtie sur les fondations de l’ancienne. Elle possède toutes les caractéristiques d’une église moderne et demeure fort simple.

Le mur principal est fait entièrement de cèdre. Un énorme crucifix orne ce mur. Les bancs traditionnels sont remplacés par des chaises qui sont disposées en demi-cercle.

Des échanges avec les autorités diocésaines et la Ville de Clermont ont abouti à un transfert de propriétaires, le 3 octobre 2016. Même si le temple est devenu à la charge de la municipalité, tous les services pastoraux sont encore offerts à la population.

Les églises de Charlevoix : Un patrimoine à découvrir. Par Patrice Gagnon, sous la direction de Serge Gauthier. Conseil régional de Charlevoix.